« Deux épisodes de gel dans les premières années, ça fragilise. Surtout quand on part de rien ! L’aide de Vendanges Solidaires me permet de maintenir mon petit domaine à flot et surtout, m’apporte un supplément de motivation pour le millésime à venir… merci beaucoup !  » 

T

Son histoire

Philippe Rousseau créé le domaine Le Verdus (Aveyron) en 2014. Ce dernier occupe une surface de 2,5 ha, convertis en agriculture biologique et les vinifications sont naturelles. En 2017 puis en 2019, les vignes du domaine subissent de fortes gelées printanières : en 2017, c’est 70 % de la récolte qui est perdue, et près de 80 % en 2019.

Le projet

L’association est venue en aide à Philippe Rousseau pour lui permettre d’acheter de la vendange à un vigneron voisin. Il a ainsi pu produire 4 500 bouteilles, ce qui lui a permis de compenser en partie la perte de volume, de maintenir sa clientèle, et d’auto financer une part de ses prochains investissements.

Philippe Rousseau, Domaine Le Verdus