L’histoire

Romain Portier a changé d’univers de travail en 2006 cr le vin prenait de plus en plus de place dans sa vie. Il était logique pour lui d’y consacrer plus de temps ! Après avoir travailler dans plusieurs domaine Languedocien, il a eu l’opportunité de travailler pour un marchand de vin Montpelliérain. C’est à ce moment là qu’il décide de prendre sa première vigne, car il savait que pour son équilibre il avait besoin de garder un pied dans la terre.

Le millésime 2012 est le premier millésime du domaine réalisé avec un fermage de 0,70 Ha de mourvèdre à St Jean de Fos. De 2012 à 2017, il était SCF (sans cave fixe) mais hébergé chez un ami vigneron, Mathieu Torquebiau. 5 ans de recherche pour trouver des vignes sur de très beaux terroirs. 2018 le domaine passe à 5 Ha avec 4 Ha sur le terroir de Jonquières, 0,30 Ha à Montpeyroux et toujours les 0,70 Ha à St Jean de Fos. La même année il trouve une cave à louer à Saint Saturnin de Lucian. Le domaine prend enfin forme avec l’achat de nouvelles cuves, de demi-Muids, pressoir, égrappoir…

En novembre 2019 après deux millésimes sur 5ha et un travail de 32h/ semaine chez son employeur Romain décide de passer à plein temps sur le domaine. Aujourd’hui le domaine est de 4,3 Ha, il n’a plus le fermage de St Jean de Fos et cherche de nouvelle terre à prendre en fermage ou à acheter.

Pour Romain, les années ne se ressemblent pas et sont toutes compliquées : en 2018 il subit de grosse pression de mildiou, en 2019 il ne peut vendanger que la moitié de sa récolte à cause de la canicule du 27 juin et en 2021 c’est le gèle qui lui fait perdre sa récolte sur 4 des 5 vignes, dont une sévèrement touchée.

Le projet

Vendanges Solidaires lui a permis d’acheter une cuve de stockage afin d’éviter de le vendre des jus au négoce, mais également d’acheter des jarres ou œufs en grès pour remplacer de vieux fûts.

La Petite Parcelle