« Je ne peux que dire merci pour votre initiative et vos actions. Cette aide entre pour moi dans un projet global de sauvegarde du patrimoine, de dynamisation de la commune, mais aussi d’une volonté de travailler avec une philosophie respectueuse de la nature et du vivant… Ayant tout misé en solo pour ce projet un peu fou, tout soutien extérieur est un vrai souffle ! »

Son histoire

Alain s’est installé officiellement en 2013 à Mont-Saint-Jean, dans l’Auxois : cette année-là, il commercialise pour la toute première fois son vin. Son minuscule domaine de 62 ares, il l’a créé de toute pièce, en partant de rien.

Sa volonté ? Faire revivre le patrimoine viticole de sa commune, tombé peu à peu dans l’oubli.

Un projet de passionné, dans lequel il place toutes ses économies, et sa retraite : aussi, quand 100 % de ses vignes gèlent en 2016, c’est plus qu’un coup dur.

Le projet

Vendanges Solidaires a participé aux frais issus de la construction d’un hangar en bois pour stocker son matériel, intégré au paysage.

 

Alain Maître