L’histoire

Création en 2017 de l’atelier viticole sur 4 hectares avec l’accompagnement de ses associés actuels. Deux ans après sa création, le gel ne lui permette de récolter que 10 hl/ha. David achète 2 hectares de vignes non impacté par le gel. En avril 2020, une nouvelle période de gel fait face lui permettant de récolter cette année 20hl/ha mais également d’acheter 20hl au domaine Landron Chartier car ils ont été peu impacté. À la fin de cette même année, David fait le choix de partir du gaec pour recommencé seul mais en 2021 la période de gel ne l’a pas épargné.

« Je sollicite le soutien de Vendanges Solidaires pour m’accompagner sereinement à repartir. Repartir du bon pied avec une surface viticole cohérante, pour une personne, avec un potentiel d’évolution. »

Le projet

Vendanges Solidaires est venu en aide à David afin qu’il puisse acheter un groupe de froid afin de réguler les fermentations et ainsi faciliter le travail à la cave.

Ferme de l’Aufrère